Qui sommes-nous ?



En février 2015, le Grand Journal de Canal + recevait Florence Hartmann. Auparavant j’avais bien entendu parler en France d’Irène Frachon et de Denis Robert mais j’ignorais le terme de « lanceur d’alerte ».

Après l’avoir écoutée, j’ai voulu m’intéresser avec Bernard Nicolas (journaliste d’investigation et réalisateur), à ces hommes et ces femmes qui font passer l’intérêt collectif avant le leur.

Certain(e)s ont été médiatisé(e)s, d’autres peu, d’autres pas du tout. Toutes leurs histoires sont exemplaires et montrent à quel point notre société  est capable de favoriser l’opacité, la corruption, le crime et de détruire celles et ceux qui tentent de rééquilibrer un système défaillant.

Cette injustice qu’ils subissent nous a décidé à nous engager à leurs côtés car leurs actions sont indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés démocratiques.

Assez naturellement, notre attention s’est portée sur ce qui provoque l’alerte : conflits d’intérêts, corruption, arrangements politiques, opacité, détournements de fonds publics ou privés, commissions occultes, … et aussi à toutes les lois et accords qui impactent leur protection.

Une page facebook @passeurdalertes et un compte twitter @passeurdalertes accompagnent les publications de site.

Vous serez informés de la mise en ligne des nouveaux témoignages par le biais de la newsletter.

Nous espérons que vous trouverez sur ce site des éléments d’informations qui vous seront utiles et qui permettront de changer le regard que certains portent sur ces témoins, et qu’enfin on ne confonde plus délation et révélation.

Quoi qu’ils en disent, leur engagement pour le bien commun est un acte de courage, un sens de l’éthique, de l’honnêteté et de l’intérêt général supérieur à la moyenne. Pour cela, ils ont souvent tout perdu, et nous, Etats et citoyens, devrions en faire l’éloge. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes investis dans cette action.

Financièrement, nous ne dépendons d’aucune entreprise, organisation publique ou privée.

C’est le prix de notre indépendance et l’assurance de notre impartialité.
Nous fonctionnons grâce à vos dons ! Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez apparaître comme soutien financier.
Passeur d’Alertes est une association Loi 1901 d’intérêt général et peut à ce titre délivrer des reçus fiscaux. (voir les statuts officiels et l’AG)

Chacun est libre de son opinion dans le respect des autres, d’avance, merci de la courtoisie de vos échanges.

Merci de vos soutiens, de vos partages et de vos encouragements.

Caroline Chaumet

 


À propos de Passeur d’Alertes

Lors de sa création en novembre 2016, l’association était nommée Le Mur des Insoumis. Nous l’avons renommée en juillet 2017 en raison de la confusion générée par la proximité de notre nom avec celui du mouvement politique La France Insoumise.

Passeur d’Alertes correspond mieux à notre positionnement qui est de mettre en lumière et faire « passer » l’information révélée par les lanceurs d’alerte auprès du public.

Nous faisons évoluer les missions prévues initialement qui étaient essentiellement informatives.

 

Le bureau de l’association :

  • Présidente-Fondatrice : Caroline Chaumet
  • Tésorier : Cyril Delattre
  • Secrétaire général : Bernard Nicolas

Parrains :

  • Célhia de Lavarène
  • Professeur Christian Marescaux
  • Davide Dormino

 


Qu’allez vous trouver sur ce site ?

  • des témoignages de lanceurs d’alerte, la presse concernant leurs « affaires », des reportages, des émissions.
  • des informations générales sur l’actualité liée aux lanceurs d’alerte et ce dont ils témoignent ou qui doit être porté à la connaissance des citoyens que nous sommes.
  • des informations pratiques pour toute personne qui se retrouve en situation d’alerter : des lois existent, il faut les connaître ; une liste de contacts est proposée avec les organisations et associations qui viennent en aide aux lanceurs d’alerte, ainsi que des conseils juridiques.
  • les liens avec les plateformes de réception de documents anonymes, et les logiciels qui vous permettent de naviguer sur le net anonymement.
  • certains médias se sont engagés à respecter le secret des sources, vous en trouverez la liste.
  • un regard sur ce qui se passe à l’étranger vous est proposé avec notamment les lanceurs d’alerte les plus médiatisés : Edward Snowden, Julian Assange, Bradley-Chelsea Manning, David Kelly, Bradley Birkenfeld pour ce citer qu’eux.
  • Les pétitions en ligne
  • Les cagnottes ouvertes en soutien financier aux lanceurs d’alerte et les liens vers les comités de soutiens.
  • Les évènements à venir (expositions, sorties de films au cinéma, rencontres, colloques, conférences de presse, …)
  • une médiathèque regroupant livres, documentaires, films de cinéma, vidéos du web concernant directement les lanceurs d’alerte ou bien inspirés par leurs révélations.

 


Ce sur quoi nous travaillons :

  • De nouveaux témoignages de d’autres lanceurs d’alertes.
  • Préparation d’une exposition de photos de lanceurs d’alerte.
  • Préparation d’une exposition de photos de lanceurs d’alerte.
  • Création d’un fond financier d’aide aux lanceurs d’alerte.
  • Mise en place d’une hotline permettant d’avoir accès à des informations juridiques, voire d’être accompagné.
  • Mise en place d’un forum anonyme sur lequel les témoins pourront faire part de leurs expériences.
  • Concertation avec les associations, ONG, nationales et internationales.

 


Financement

Nous avons besoin de financements pour :

1 / continuer à faire vivre le site (abonnements presse, transports et hôtellerie pour les interviews, moyens techniques de tournage et de montage, logiciels, évolutions techniques du site, aides humaines, développement de nos projets, etc.

2 / créer un fond financier pour venir en aide aux lanceurs d’alerte (frais de justice, paiement des loyers si nécessaire)

Quels sont les moyens de trouver des financements ?

  • livres édités par Passeur d’Alertes
  • mécénat
  • dons (défiscalisés pour les donateurs)

 

 


Contactez-nous

Directement par mail en cliquant ICI.
OU

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux :