Décès du juge Borrel à Djibouti : des expertises confirment la thèse de l’assassinat

30 ans après le début de l’enquête, un collège d’experts vient confirmer l’origine criminelle de la mort mystérieuse du juge français Bernard Borrel à Djibouti en 1995. La justice avait préféré la thèse du suicide contrairement à son épouse, Elisabeth Borrel qui privilégie la possibilité d’un crime d’état.
ARTICLE :
De nouvelles expertises confirment l’origine criminelle de la mort demeurée mystérieuse du juge français #BernardBorrel, a annoncé jeudi le parquet de Paris. Le corps du magistrat avait été retrouvé à #Djibouti en 1995.

lire sur lci.fr – publié le 13 juillet 2017

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message