Pr Renaud Piarroux

Choléra – Haïti

Renaud Piarroux, Professseur en infectiologie et parasitologie à l’hôpital de la Timone (Marseille), spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, mondialement reconnu pour son expertise du choléra, a révélé que les casques bleus népalais envoyés en Haïti par l’ONU dans le cadre de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), sont à l’origine de la plus grave épidémie de choléra de l’histoire de ce pays. Une épidémie qui a fait plus de 10.000 morts depuis 2010 et qui n’est toujours pas enrayée … une responsabilité que l’ONU a tout fait pour dissimuler jusqu’à la fin de l’année 2016.

 

 


Tous les articles sur le Pr Renaud Piarroux :

  • La lutte contre le choléra fait débat en Haïti Plusieurs experts dénoncent la stratégie vaccinale mise en œuvre après l’ouragan Matthew. Très médiatique, mais peu efficace, selon eux. C’est la campagne de vaccination la plus vaste jamais lancée en Haïti contre le choléra, mais elle fait déjà polémique. Plus de 800 000 personnes ont été vaccinées entre le 8 et le 16 novembre dans les régions du sud ... Lire l'article.


  • L’ONU face au « scandale » du choléra en Haïti en 2010 Mardi 25 octobre, un expert a qualifié de « désastre » le silence de l’organisation internationale dans l’épidémie de 2010. #PhilipAlston, le rapporteur indépendant de l’#ONU sur les questions d’extrême pauvreté et des droits de l’homme, n’a pas mâché ses mots devant l’Assemblée générale. L’attitude de l’organisation, qui a refusé de reconnaître pendant six ans sa responsabilité dans ... Lire l'article.


  • Deadly River, cholera and cover-up in post-earthquake Haïti – Ralph R. Frerichs Editeur : Cornell University Press (2016) In October 2010, nine months after the massive earthquake that devastated Haiti, a second disaster began to unfold―soon to become the world’s largest cholera epidemic in modern times. In a country that had never before reported cholera, the epidemic mysteriously and simultaneously appeared in river communities of central Haiti, eventually triggering ... Lire l'article.


  • Renaud Piarroux :  » Les Nations Unies voulaient faire du choléra la conséquence d’un événement climatique «  Après la reconnaissance par le porte parole du secrétaire général Ban Ki-Moon d’une responsabilité de l’ONU dans l’origine de l’épidémie de choléra en Haïti démarrée en octobre 2010, le Pr Renaud Piarroux, chef du laboratoire de parasitologie à la Timone (AP-HM), spécialiste des maladies infectieuses, livre un retour d’expérience ahurissant. Ce dernier était arrivé en #Haïti ... Lire l'article.


  • Renaud Piarroux, le médecin qui a tenu tête à l’ONU Lorsqu’il se rend à Haïti, en novembre 2010, où vient de se déclarer la pire épidémie de choléra des dernières décennies au niveau mondial, sur une île qui n’en a jamais connu, le professeur #RenaudPiarroux pense qu’il part lutter contre le fléau. Mais, durant six ans, ce spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à l’Assistance publique-Hôpitaux ... Lire l'article.


  • HAÏTI. L’ONU reconnaît être impliquée dans l’épidémie de choléra Six ans après le début d’une épidémie qui a tué au moins 10.000 personnes et touché 800.000 autres, l’ONU a enfin admis qu’elle avait joué un rôle dans le déclenchement de cette crise humanitaire. Un revirement qui paraît bien tardif et insuffisant après plus de cinq ans de déni. Il aura donc fallu attendre presque 6 ans pour ... Lire l'article.


Découvrez d'autres articles :

Laisser un message