La misère cachée de la lutte anticorruption à la française

Dans les faits, la lutte contre la délinquance économique et financière se fait avec des moyens modestes. 15 magistrats officient au Parquet National Financier pour traiter 400 dossiers complexes dont les affaires Cahuzac, Wildenstein, Pérol,Taxe Carbone, etc, et Fillon dernièrement. Le PNF fait partie d’un dispositif créé pour affirmer une volonté politique d’assainissement et de moralisation : la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) et le PNF ont vu le jour il y a trois ans, nous attendons la toute nouvelle Agence anticorruption, opérationnelle courant mars…. seulement voilà, pas de regroupement en une structure unique donc pas de super agence aux pouvoirs étendus. Les parlementaires n’y ont pas songé …

 

ARTICLE :

La médiatisation des dossiers du Parquet national financier (PNF) est l’arbre qui cache la forêt. Dans les faits, policiers et magistrats sont trop peu nombreux pour lutter efficacement contre la #délinquanceéconomique et financière, et les structures beaucoup trop dispersées sur le territoire.

Vingtième étage d’une tour en verre et acier. Dans de vastes bureaux dotés d’ordinateurs dernier cri et de moyens d’interception puissants, un groupe de soixante enquêteurs spécialisés s’active sur une grosse affaire de corruption, des centaines de millions d’euros détournés. Quinze voitures flambant neuves et d’importants renforts sont déjà mobilisés pour les perquisitions, arrestations et saisies prévues le lendemain à l’aube, en concertation avec plusieurs services étrangers.

Cette scène de film a bien peu de chances de devenir un jour une réalité française. Dans les faits, la lutte contre la délinquance économique et financière est éclatée entre plusieurs pôles aux moyens assez modestes, parfois sous la taille critique, et l’ensemble des services disséminés dans le pays a des allures de mille-feuille.

Certes, depuis le #scandaleCahuzac, de nouvelles structures ont été créées pour affirmer une volonté politique d’assainissement et de #moralisation : la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (#HATVP ) et le Parquet national financier (#PNF ) ont vu le jour voici trois ans, et une toute nouvelle #Agenceanticorruption sera opérationnelle courant mars. Sur le papier, ces trois entités neuves sont complémentaires et censées prévenir, détecter et réprimer les mauvaises pratiques des #élus indélicats, hauts fonctionnaires peu scrupuleux et autres #délinquantsencolblanc.

 

lire sur mediapart.fr

publié le 25 février 2017

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message