L’entreprise brésilienne Odebrecht, multinationale de la corruption

Ce sont des millions de dollars qui ont été distribués en Amérique Latine et en Afrique par le géant du BTP brésilien Odebrecht. Afin d’obtenir une remise de peine, l’héritier du groupe a accepté de collaborer avec la justice dans le plus grand scandale de corruption de l’histoire du Brésil, l’affaire Petrobras.
ARTICLE :

Au cœur de l’affaire #Petrobras, le géant du BTP brésilien et son « département pots-de-vin » ont distribué des millions de dollars en Amérique latine et en Afrique.

La photo la plus récente le présente la silhouette amaigrie, avec, pour seule légende, un matricule : 118 065. #MarceloOdebrecht, héritier du groupe homonyme, empire brésilien du #bâtiment et des #travauxpublics, hier habitué des cocktails mondains, a troqué, en juin 2015, le milieu de la jet-set et des affaires pour une cellule de 12 mètres carrés.

Détenu dans un pénitencier de l’Etat du Parana, dans le sud du Brésil, celui que l’on appelait le « prince des entrepreneurs » a craqué. Pièce maîtresse du plus grand scandale de corruption de l’histoire du #Brésil, l’#affairePetrobras, mise au jour par l’opération « #LavaJato » (« lavage express »), le quadragénaire a accepté de collaborer avec la justice pour obtenir une remise de peine (il a été condamné à plus de dix-neuf ans de prison). Avec lui, 77 anciens cadres d’Odebrecht ont confié aux enquêteurs les secrets du « département pot-de-vin » du « Bouygues brésilien ». Leurs aveux, homologués le 30 janvier par la Cour suprême brésilienne, font frémir tout Brasilia et embarrassent les gouvernements étrangers.

 

lire sur lemonde.fr

publié le 7 février 2017

 

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message