Cinq ans d’inéligibilité, prison avec sursis et 9 millions d’euros d’amende requis contre Dassault

Le Parquet national financier n’a pas mâché ses mots dans son réquisitoire et a accusé Serge Dassault d’avoir  « piétiné toutes les lois françaises » et « trahi son mandat » de sénateur. Comme il a en pris l’habitude, l’intéressé n’a pas jugé utile de se présenter à son procès.
ARTICLE :

Serge Dassault est poursuivi pour blanchiment de fraude fiscale et accusé d’avoir dissimulé 31 millions d’euros en 2006, puis 12 millions en 2014 sur des comptes à l’étranger.

Cinq ans d’inéligibilité, deux ans de prison avec sursis et 9 millions d’euros d’amende ont été requis, jeudi 19 janvier, contre l’industriel et sénateur LR #SergeDassault, accusé d’avoir caché au fisc des dizaines de millions d’euros pendant quinze ans.

Dans son réquisitoire, le parquet national financier (#PNF ) a étrillé Serge Dassault, l’accusant d’avoir « piétiné toutes les lois françaises » et « trahi son mandat » de sénateur. L’industriel ne s’est pas présenté à son procès devant le tribunal correctionnel de Paris.

Serge Dassault est poursuivi pour #blanchiment de #fraudefiscale et accusé d’avoir dissimulé 31 millions d’euros en 2006, puis 12 millions en 2014 sur quatre comptes aux îles Vierges, au Luxembourg et au Liechtenstein.

 

lire sur lemonde.fr

publié le 20 janvier 2017

 

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message