La Suède introduit une loi favorable aux lanceurs d’alerte

Suivant sa voisine la Norvège, la Suède s’est dotée le 1er janvier d’une loi de protection des lanceurs d’alerte qui témoignent de mauvaises pratiques sur leur lieu de travail. Concentrée sur le secteur privé, cette loi prévoit que les employés devront au préalable essayer de régler le problème en interne, mais sanctionnera aussi les employeurs qui tenteraient de discriminer le lanceur d’alerte ou de réduire son salaire.

 

ARTICLE :

Une nouvelle loi visant à protéger les travailleurs qui dénoncent des irrégularités sur leur lieu de travail est entrée en vigueur en Suède le 1er janvier 2017.

Une nouvelle loi du pays scandinave offrira une protection aux employés qui tirent la sonnette d’alarme sur des mauvaises pratiques sur leur lieu de travail. Elle punira aussi les employeurs qui réagissent en les discriminant ou en réduisant leur salaire.

La loi se concentre grandement sur le secteur privé, étant donné la hausse de la sous-traitance, tant des services d’éducation que de santé, ces programmes étant largement financés par l’argent du contribuable.

 

lire sur euractiv.fr

publié le 4 janvier 2017

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message