Barack Obama prêt à réformer le paradis fiscal du Delaware

Avant son départ de la Maison Blanche, Barack Obama veut mettre fin au régime fiscal opaque du Delaware et obliger ainsi les sociétés offshore à révéler leur identité. Ces sociétés privées à actionnaire unique n’ont aujourd’hui aucune obligation de transparence tant qu’elles n’ont pas d’actionnaire américain ou d’activité aux USA.

ARTICLE :

Un nouveau règlement du fisc américain pourrait obliger les actionnaires des sociétés offshore à dévoiler leur identité.

L’administration Obama veut mettre fin au régime fiscal opaque de l’Etat du Delaware, comme l’a annoncé au Monde, jeudi 31 mars, le secrétaire adjoint au Trésor, Robert Stack, créant la surprise.

Un nouveau règlement de l’Internal Revenue Service (le fisc américain) et du Trésor devrait être présenté et adopté rapidement, afin d’obliger les actionnaires des sociétés privées à responsabilité limitée (LLC) – les fameuses sociétés offshore domiciliées dans certains Etats américains considérés comme des paradis fiscaux, comme le Delaware, le Wyoming et le Nevada –, à dévoiler leur identité.
LE MONDE | | Par Anne Michel

lire sur lemonde.fr

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message