Célhia de Lavarène

Célhia de Lavarène est journaliste politique de formation et travailleuse humanitaire par conviction. Pendant près de deux décennies, elle a couvert les Nations Unies en tant que correspondante pour différents médias. Elle a participé à sept missions de l’ONU en Asie, Afrique et en Europe de l’Est.

En 2001, Jacques Paul Klein, le Représentant spécial de Kofi Annan en Bosnie-Herzégovine, lui demande de venir le rejoindre pour lutter contre le trafic des êtres humains aux fins sexuelles, qui sévissait alors dans les Balkans. Elle conçoit et dirige le Special Trafficking Operation Program, plus connu sous son acronyme, STOP.
En Mars 2004, Jacques Paul Klein, qui vient d’être nommé à la tête de la mission de maintien de la paix au Libéria, s’adjoint encore une fois les services de Célhia de Lavarène. Elle met en place et dirige un programme similaire à celui des Balkans, le Trafficking In Person Unit (TPU). Les victimes, de très jeunes filles, sont originaires d’Europe de l’Est, d’Asie, de Russie et d’Afrique du Nord.

Après le Libéria, et devant l’absence d’aide effective apportée aux victimes de la traite en termes de secours, d’assistance et de protection, Célhia de Lavarène et deux policiers internationaux ont décidé de mettre leur expérience au service des victimes en créant STOP.
STOP, pour Stop Trafficking Of People, a choisi de garder le même acronyme que celui utilisé pour le programme des Balkans, uniquement parce que les victimes le retiennent facilement, quelle que soit leur nationalité.

 

 


Tous les articles sur Célhia de Lavarène :

  • Centrafrique : le sexe, un moyen de survie dans un pays meurtri le sexe moyen de survieArticle 2016, mis à jour février 2017. Des camps de déplacés particulièrement vulnérables à proximité d’une base de la Minusca, des victimes évoquent des agressions sous la contrainte, des hommes armés qui menacent de mort en cas de résistance … les scandales  d’abus sexuels des casques bleus de l’ONU se multiplient en Centrafrique, pays meurtri ... Lire l'article.


  • Les exactions impunies de l’opération Sangaris exactions impunies en Centrafrique « Zero Impunity » : c’est le nom donné à une opération de plusieurs médias internationaux dont Mediapart est partenaire. Des enquêtes qui dénoncent l’impunité dont bénéficient les auteurs de violences sexuelles en conflit armé. Jusqu’au mois de mars, 6 grandes enquêtes décryptent ces mécanismes. La première ce jour, L’OPÉRATION SANGARIS qui a quitté la Centrafrique en ... Lire l'article.


  • Dans les coulisses des missions de l’ONU A l’occasion de la sortie de son livre « Les étoiles avaient déserté le ciel » (Balland), Jacques Monin @secretsdinfo reçoit Célhia de Lavarène, journaliste politique, qui a effectué 7 missions pour l’ONU. Au cours de ses missions, Célhia a découvert que de nombreux casques bleus violaient femmes et enfants. En réponse à ces exactions l’ONU oppose ... Lire l'article.


  • Syrie : « A l’ONU, les Etats-Unis ont laissé la part belle à la Russie » L'ONU laisse faire la Russie en SyrieAu-delà de son analyse sur l’impuissance de l’ONU dans le règlement du conflit Syrien qui, rappelons-le, voit mourir des civils depuis 6 ans dans une sorte d’indifférence générale, Célhia de Lavarène, journaliste politique ayant effectué 7 missions pour les Nations-Unies ne mâche pas ses mots sur le fonctionnement de l’institution qu’il faudrait réformer en profondeur, ... Lire l'article.


  • Célhia de Lavarène contre le trafic sexuel – ONG STOP lutte contre le trafic sexuelCelhia de Lavarene a effectué plusieurs missions pour l’ONU. Lors des 2 dernières elle a mis en place un programme de lutte contre le trafic sexuel. Par la suite, elle a créé l’ONG STOP qui lutte et vient en aide aux enfants et jeunes femmes victimes du trafic sexuel. Elle livre ici son combat quotidien pour ... Lire l'article.


  • Célhia de Lavarène, un esprit libre à l’ONU missions de l'ONUCélhia de Lavarène est journaliste. Elle a effectué 7 missions pour l’ONU au cours desquelles elle a constaté que de nombreux casques bleus violaient des jeunes filles qu’ils étaient censés protéger. Pour avoir alerté dans ses articles, son nom figure sur une liste noire à l’ONU … et aucune mesure n’a été prise à l’encontre ... Lire l'article.


  • Un visa pour l’enfer – Célhia de Lavarène Editeur : Fayard (25 octobre 2006) Au Liberia, passer la nuit avec une gamine de quinze ans a un prix : 300 dollars. Guerre civile, pauvreté endémique et corruption généralisée ont favorisé le plus odieux des trafics : celui des êtres humains. Les victimes viennent du Maghreb ou des pays de l’Est, attirées par des promesses d’emplois ... Lire l'article.


  • Des enfants haïtiens de 4 à 10 ans vendus comme esclaves sexuels 8 minutes à écouter sans attendre. Célhia de Lavarène, fondatrice de l’ONG S.T.O.P « Stop Trafficking Of People ». Au moment où il est question des viols présumés des soldats de l’ONU français en République de Centre Afrique, ce témoignage d’une femme cadre d’une ONG. A la 19ème seconde, Célhia de Lavarène parle du cas d’Haïti On a demandé à son ... Lire l'article.


  • Les Etats-Unis sapent les positions de la France aux Nations unies La France devrait perdre le poste le plus prestigieux des Nations unies, la direction du département des opérations de maintien de la paix, qu’elle occupe depuis une vingtaine d’années. À la manœuvre, les États-Unis, qui verraient le changement d’un bon œil et ont entamé une guerre de tranchées avec le responsable français Hervé Ladsous. De notre ... Lire l'article.


  • 70 ans de l’ONU : ils jugent les Casques bleus Diplomates, président d’ONG… Ils disent ce qu’ils pensent des opérations de maintien de la paix, le fleuron de l’ONU dont le budget a dépassé cette année les 8 milliards de dollars. L’ambassadeur de Grande-Bretagne auprès de l’ONU Matthew Rycroft, le président de l’International Crisis Group, Jean-Marie Guehenno et la chef de cabinet de Ban ki Moon Susana Malcorra, analysent le rôle, ... Lire l'article.


  • Célhia de Lavarène : au nom de toutes les gamines Avec ses talons hauts et ses tailleurs bourgeois, Célhia de Lavarène n’a pas vraiment l’allure d’une pétroleuse. Elle est blonde, bien comme il faut. La particule lui vient d’un précédent mari, mais elle la porte avec sérieux. Tout, chez elle, a l’air des plus conventionnels. Jusqu’au moment où elle ouvre la bouche. « Ben alors, qu’est-ce ... Lire l'article.


  • Célhia de Lavarène, contre le trafic de jeunes filles Cette femme, à l’allure distinguée, a tourné le dos à une vie facile pour aider des jeunes femmes contraintes de se prostituer à retrouver leur dignité. Sa lutte contre le trafic des êtres humains relève du combat de David contre Goliath, mais, malgré les obstacles, elle reste déterminée à aller jusqu’au bout Habillée et coiffée façon ... Lire l'article.


Découvrez d'autres articles :

Laisser un message