Bradley/Chelsea Manning

Bradley Manning est un ancien analyste militaire de l’armée des États-Unis.
Manning transmet en 2010 à WikiLeaks différents documents militaires classifiés dont une vidéo du raid aérien du 12 juillet 2007 à Bagdad, titrée Collateral Murder ; les autorités américaines désignent Bradley Manning comme l’informateur de WikiLeaks.
Reconnu coupable d’espionnage pour avoir transmis à WikiLeaks plus de sept cent mille documents confidentiels de l’armée américaine, le soldat de deuxième classe Bradley Manning a été condamné à 35 ans de prison, le 21 août 2016. Il avait été reconnu coupable de la plupart des chefs d’inculpation qui pesaient sur lui, mais blanchi du plus grave en juillet, l’accusation de « collusion avec l’ennemi ».

Au lendemain de sa condamnation, Manning déclare être transgenre et entame des démarches pour changer d’identité et prendre le prénom de Chelsea. En 2014, la justice américaine reconnaît le changement de nom de Manning, qui s’appelle désormais officiellement Chelsea Elizabeth Manning tout en demeurant légalement considérée comme un homme.

Bradley/Chelsea Manning est soumis à un isolement carcéral maximum dans des conditions qui ont été décrites comme cruelles, inhumaines et dégradantes par le rapporteur des Nations Unies sur la torture.

Bradley/Chelsea Manning a tenté de se suicider en juillet 2016. La réaction de l’administration pénitentiaire américaine a été de durcir encore ses conditions de détention.

 

 


Tous les articles sur Bradley/Chelsea Manning :

  • Les lanceurs d’alerte français saluent la grâce accordée à Chelsea Manning les lanceurs d'alerte saluent la grâce des lanceurs d'alerte“Quand on regarde la défense de Chelsea Manning, ses intentions n’ont jamais été de mettre en danger des troupes sur le terrain”, souligne la députée européenne Virginie Rozière (Parti radical de gauche), chargée de rédiger un rapport sur la nécessité d’accorder une protection aux lanceurs d’alerte au niveau européen.  ARTICLE : Trois jours avant la fin de la ... Lire l'article.


  • Barack Obama annonce la libération de Chelsea Manning ! Barack Obama gracie Chelsea Manning Chelsea Manning, condamnée à 35 ans de prison pour haute trahison, sera libre le 17 mai 2017 ! Barack Obama l’a annoncé il y a quelques heures alors qu’il procédait à une série de grâces de fin de mandat. La semaine dernière, Wikileaks avait indiqué que Julian Assange accepterait d’être extradé vers les Etats-Unis si ... Lire l'article.


  • Quatorze jours de confinement pour le lanceur d’alerte Chelsea Manning Chelsea Manning, anciennement le #lanceurdalerte Bradley Manning, a été placée en isolement pendant quatorze jours pour tentative de suicide, a révélé vendredi le journal britannique The Guardian. Lorsqu’il s’appelait encore Bradley, #Manning a écopé d’une peine de 35 ans de prison en août 2013 pour avoir divulgué 700.000 documents confidentiels à #WikiLeaks. Après une bataille juridique, ... Lire l'article.


  • Daniel Ellsberg : Manning should not face charges related to suicide attempt Pentagon Papers whistleblower joins calls demanding Chelsea Manning not be punished for July suicide attempt while imprisoned over WikiLeaks leak. Whistleblower #DanielEllsberg has joined calls for Chelsea Manning to face no charges or punishment related to her suicide attempt in jail last month. Army employees told #Manning – who is serving a 35-year sentence for leaking classified information to ... Lire l'article.


  • Une vie en solitaire pour Chelsea Manning, lanceuse d’alerte de l’Armée Américaine Après qu’elle ait fait une tentative de suicide, l’institution pénitentiaire américaine veut condamner Chelsea Manning à des décennies en solitaire, dans une cellule de cinq mètres carrés. Un scandale qui rappelle le sort que nos démocraties réservent aux #lanceursdalerte. Sans #ChelseaManning, nous n’aurions sans doute jamais entendu parler en mal des attaques de drone (aka meurtres collatéraux), des ... Lire l'article.


Découvrez d'autres articles :

Laisser un message