Bafin, une plateforme pour les lanceurs d’alerte

Le gendarme allemand des marchés financiers, le Bafin, a annoncé vendredi la création d’une plateforme pour les lanceurs d’alerte devant permettre à ces derniers de signaler des comportements douteux sans craindre de voir leur identité révélée. « Avec cette plateforme, le Bafin ne crée pas seulement un site centralisé pour traiter de tels signalements, mais également une procédure destinée à protéger l’identité des lanceurs d’alerte et des personnes concernées », précise l’autorité financière dans un communiqué.

Cette plateforme, opérationnelle à partir de samedi, sera accessible directement depuis le site internet du Bafin, a précisé à l’AFP l’un de ses porte-parole. « En identifiant des entorses au droit prudentiel, les lanceurs d’alerte revêtent une grande importance. Ils peuvent apporter une contribution précieuse dans l’identification de comportements criminels de la part de personnes individuelles ou d’entreprises », estime le gendarme financier allemand. Cette initiative intervient alors que le débat bat son plein en Europe concernant le statut juridique des lanceurs d’alerte.

En France, la Cour de cassation a estimé jeudi que les salariés dénonçant des comportements douteux au sein de leur entreprise devaient bénéficier d’une « immunité » vis-à-vis de leur employeur, alors que le Parlement débat de l’instauration d’un statut protecteur pour les salariés qui dénoncent des actes illicites commis sur leur lieu de travail. Cet arrêt de la Cour de cassation est intervenu au lendemain de la condamnation par la justice luxembourgeoise de deux anciens employés français d’une firme d’audit dont les fuites avaient été à l’origine de l’affaire LuxLeaks. Ce scandale avait mis en lumière, en 2014, les accords passés par le Luxembourg avec des multinationales pour les attirer sur son sol, au détriment des finances publiques et alors que des efforts importants étaient réclamés aux citoyens face à la crise.
lire sur lefigaro.fr

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message