Quelques documentaires sur les lanceurs d’alerte

 

Voici une liste de documentaires sur les lanceurs d’alerte :

  • CÉVENNES : RÉVÉLATIONS SUR UNE POLLUTION CACHÉE

    Réalisateurs : Bernard Nicolas et Alain Renon

    Des sols et des cours d’eau toujours contaminés aux métaux lourds quarante-cinq ans après la fermeture de la dernière mine, un nombre de cancers et de pathologies anormalement élevé : ce n’est pas en Afrique que les journalistes Alain Renon et Bernard Nicolas ont enquêté pour « Pièces à conviction », mais au cœur de la France, dans un coin des Cévennes, joyau du tourisme vert. Après un an d’investigation, ils ont découvert un véritable scandale environnemental.


     

  • CITIZEN FOUR

    Réalisatrice : Laure Poitras

    Citizenfour est un film documentaire réalisé par Laura Poitras, sorti en 2014. Il traite des révélations d’Edward Snowden sur le scandale d’espionnage mondial de la NSA.

    Il s’agit du troisième volet de la trilogie sur l’Amérique post-11 septembre, réalisée par Laura Poitras. En 2006, elle dénonçait les excès de la guerre anti-terroriste dans My Country, My Country, qui traite de la guerre en Irak menée par les États-Unis; en 2010, le second volet intitulé The Oath, s’intéressait à la base navale de la baie de Guantánamo.

    Présenté en avant-première au festival du film de New York 2014, Citizenfour a par la suite remporté de nombreuses récompenses, dont le BAFTA et l’Oscar du meilleur film documentaire.


     

  • DECHETS, SCANDALES ET GROS PROFITS

    Réalisateurs : Stéphane Girard et Jacques Duplessy

    Les journalistes Stéphane Girard et Jacques Duplessy sont allés enquêter du côté des décharges et des scandales qui les touchent.

    De la décharge de Guy Dauphin Environnement à Nonant le Pin dans l’Orne à l’usine d’APROCHIM en Mayenne en passant par une escroquerie présumée sur le pesage des déchets, ils ont posé les questions qui fâchent et ont éclairé certains scandales environnementaux et sanitaires. Enquête.

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/pieces-a-conviction-du-mercredi-24-septembre-2014_696767.html


     

  • EVASION FISCALE : ENQUETE SUR LE CREDIT MUTUEL

    Réalisateurs : Nicolas Vescovacci et Geoffrey Livolsi.

    C’est l’enquête dont Canal+ n’a pas voulu. Elle porte sur le Crédit mutuel et l’évasion fiscale. Cinquante-cinq minutes d’investigation spécialement tirée au cordeau par Nicolas Vescovacci et Geoffrey Livolsi.

    Yachts au mouillage, port de Monaco… Dès la première image, on comprend qu’il ne s’agit pas ici seulement d’argent, mais de fortune. Costume cravate, tenue élégante, deux hommes et une femme ont rendez-vous sur une terrasse ensoleillée. Ce sont trois ex-employés d’une banque. Les trois sources principales de ce film qui vise à dénoncer un système d’évasion fiscale, via Monaco, la Suisse et la France.


     

  • FALCIANI ET « SWISSLEAKS » : La fin d’un paradis fiscal ?

    Réalisation : Ben Lewis

    Ancien collaborateur de la banque HSBC, Hervé Falciani a fourni en 2008 aux autorités financières françaises les numéros de plus de cent mille comptes de particuliers qui avaient mis leurs avoirs à l’abri dans quelque deux cents pays. Le tout représentant une somme excédant 75 milliards d’euros. Investissements offshore, paradis fiscaux, transferts d’argent selon des procédés élaborés et dénués de toute transparence sont depuis longtemps monnaie courante pour HSBC, deuxième plus grande banque du monde. Les documents publiés en février dernier dans le cadre du scandale « Swissleaks » prouvent que les conseillers de cette institution financière fournissaient de précieuses informations à leurs clients pour leur permettre d’échapper au fisc dans leurs pays respectifs.

    Acheter sur Arte.tv.


     

  • FRANCE TELECOM, MALADE A EN MOURIR

    Réalisateur : Bernard Nicolas

    Quand harcèlement, dépressions et suicides faisaient partie du quotidien du groupe France Telecom Orange. Une enquête implacable auprès des salariés de l’entreprise sur la souffrance au travail poussée à son paroxysme.

    Un extrait :

    Acheter sur Arte.tv.


     

  • INSIDE JOB

    Réalisé par Charles Ferguson

    La dépression mondiale, dont le coût s’élève à plus de 20 000 milliards de dollars, a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et leur maison. Au travers d’enquêtes approfondies et d’entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, le film retrace l’émergence d’une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire. Narré par l’acteur oscarisé Matt Damon, le film a été tourné entre les Etats-Unis, l’Islande, l’Angleterre, la France, Singapour et la Chine.

    Bande-annonce :


  • LANCEURS D’ALERTE : COUPABLES OU HÉROS ?

    Réalisation : James Spione

    A travers l’histoire de trois lanceurs d’alerte américains John Kiriakou, Thomas Drake et Jesselyn Radack, des « patriotes américains » qui ont prouvé qu’ils voulaient aider leur pays, suivis pendant plusieurs mois, le réalisateur illustre les pratiques édifiantes utilisées à leur encontre par l’administration des présidents George W. Bush et Barack Obama.

    Voir sur YouTube.


     

  • Le business du sang Documentaire sur Octapharma

    Réalisateurs : Marie Maurisse et François Pilet

    Le 21 février dernier, Arte a diffusé dans le cadre d’une soirée Théma un documentaire sur OCTAPHARMA, firme multinationale produisant des médicaments dérivés du plasma sanguin et plus largement sur les modalités de prélèvement du plasma aux USA par les entreprises du « fractionnement » en montrant la chaine complète du prélèvement du plasma dans les quartiers en perdition de Cleveland. C’est une dénonciation de l’exploitation honteuse de la misère humaine, un réquisitoire contre le commerce des produits d’origine humaine.

    Un documentaire déjà diffusé en Suisse en décembre 2016 par la RTS, réalisé par un équipe de journalistes suisses menée par Marie MAURISSE et François PILET.

    Résumé :

    Aujourd’hui, le plasma, un composant du sang très recherché pour ses protéines, vaut plus cher que le pétrole. Utilisé par des sociétés pharmaceutiques pour fabriquer des médicaments coûteux, ce précieux liquide, indispensable aux malades, est devenu une marchandise rentable. Avec des bénéfices s’élevant à plus d’un milliard d’euros, la société suisse Octapharma est l’un des quatre acteurs principaux de ce marché florissant. Ses centres de collecte, implantés principalement aux États-Unis, où le prélèvement rémunéré, interdit en Europe, est légal, attirent les habitants des quartiers défavorisés. Pour cette population appauvrie, notamment depuis la crise de 2008, le don de sang est parfois l’unique source de revenus. L’entreprise tire profit de la situation pour revendre à prix d’or ses produits – plasma simple ou transformé – aux hôpitaux européens. Cette marchandisation du corps pourrait présenter des risques sanitaires accrus, car le don rémunéré présente un danger : il incite les donneurs à mentir sur leur état de santé et attire une population à risques. Elle pose également de sérieuses questions morales. Est-il admissible que le sang des pauvres gonfle les profits des multinationales ?

    Des trottoirs de Cleveland à la Suisse, cette enquête alarmante remonte la filière complexe et cachée du plasma humain. Grâce aux témoignages de donneurs américains, les journalistes François Pilet et Marie Maurisse révèlent les failles d’un système industriel déshumanisant. En dénonçant ces pratiques douteuses, leur documentaire éclaire aussi sur les dangers d’une libéralisation progressive du secteur de la santé en Europe.

     

    Voir le trailer de 11 minutes

    Publié le 4 mai 2017

  • MANIPULATIONS, UNE HISTOIRE FRANÇAISE

    Série documentaire de 6 x 52’ de Jean-Robert Viallet – Enquête de Pierre Péan et Vanessa Ratignier

    Les affaires d’Etat n’ont qu’un intérêt : mettre à nu les mécanismes du pouvoir. Clearstream est de celles-là. La série est le fruit d’une longue enquête. Construite comme un thriller, elle propose une plongée dans le monde fermé de la grande finance, au centre du lobby militaro-industriel, au cœur du pouvoir exécutif ou dans le secret de la magistrature. Là où d’ordinaire seuls sont admis les puissants…

    Acheter sur Amazon ou sur video.Fnac.com.


     

  • Marchands d’anthrax, de Roberto Coen

    16/09/2010 – ARTE
    Documentaire « Marchands d’anthrax » de Bob Coen. (France, 2009, 86mn)

    « Les attentats terroristes du 11 septembre constituent un événement capital de notre époque, mais pourquoi les attaques à ’anthrax, tout aussi terrifiantes, sont-elles aujourd’hui pratiquement oubliées?
    Pourquoi les médias et les autorités officielles n’ont-ils pas violemment questionné l’acte de « bioterrorisme » le plus meurtrier de l’histoire des Etats-Unis ?

    Disponible sur Dailymotion :

    • Partie 1

    • Partie 2

    • Partie 3

    • Partie 4

    • Partie 5

     

  • MEDIATOR, HISTOIRE D’UNE DERIVE

    Réalisateurs : Bernard Nicolas, Kader Bengriba

    Une enquête rigoureuse sur le scandale des laboratoires Servier et les conflits d’intérêt qu’il a révélés au cœur de notre système de santé.

    Le 30 novembre 2009, le Mediator, élaboré par le groupe Servier, prescrit dans le traitement du diabète mais aussi vendu comme coupe-faim, est discrètement retiré du marché après trente-trois ans. Douze ans plus tôt, l’Isoméride, un produit très voisin du même laboratoire, avait pourtant été interdit en raison des risques pulmonaires et cardiaques induits pour le patient. Comment Servier, aujourd’hui inculpé d’homicide involontaire et de « tromperie », a-t-il pu commercialiser aussi longtemps le Mediator, causant de 500 à 2 000 morts et infligeant de graves séquelles à des milliers de patients

    Acheter sur Arte.tv.

    Extrait:


     

  • WATER MAKES MONEY

    Documentaire de Leslie Franke et Herdolor Lorenz

    Tout comme l’air que nous respirons, l’eau est un élément indispensable à la vie. Pourtant, l’or bleu reste l’enjeu d’intérêts économiques des entreprises multinationales obsédées par leurs profits… Dès qu’une commune cherche à remanier sa gestion de l’eau, les deux plus importants groupes mondiaux de l’eau se disputent le marché. Ensemble, ils constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe. En France, par exemple, ils approvisionnent près de 80 % de la population. Conséquences : hausse vertigineuse des prix à la consommation, baisse de la qualité de l’eau, manque de transparence souvent lié à un climat de corruption. A l’instar de Paris, des collectivités se soulèvent pour inverser la tendance…

    Acheter sur Amazon.


     


 

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message