Lanceurs d’alerte : FRANCOISE NICOLAS, ou comment on devient victime de « raison d’Etat »

Une histoire ubuesque, comme on n’en voit qu’au cinéma.
Françoise Nicolas travaillait dans l’ambassade française du Bénin, où elle a été témoin d’irrégularités comptables et de dépenses fictives. Elle a fait remonter les informations à sa hiérarchie, mais son sens de l’honnêteté lui aura valu… une tentative de meurtre.


 

Découvrez d'autres articles :

  • 6 Questions au Professeur Marescaux6 Questions au Professeur Marescaux Depuis 2007, Christian Marescaux, professeur en neurologie à l’hôpital Hautepierre de Strasbourg, alerte sa hiérarchie sur les dysfonctionnements du pôle radiologie, […]
  • Françoise Nicolas – Ministère des Affaires étrangèresFrançoise Nicolas – Ministère des Affaires étrangères Bonsoir, je m'appelle Françoise Nicolas. Je suis fonctionnaire au ministère des Affaires étrangères. En 2009, alors que j'étais en poste à l'ambassade de France […]
  • Françoise NicolasFrançoise Nicolas Fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangère au Bénin en charge des bourses missions invitations, Françoise Nicolas y a repéré en 2009 et sorti de l’ombre un […]
  • Solidarité avec Françoise NicolasSolidarité avec Françoise Nicolas A tous les participants, Le mur des insoumis n’est pas organisateur de ces cagnottes, nous n’en percevons pas les fonds. Nous sommes un relais des actions organisées en […]

Laisser un message